label vegan eve

Définitions

Définition de la qualité végane

Origine du terme "Végane" : Ce terme officiellement enregistré par le dictionnaire français en 2015 (Le Petit Robert) est adapté de l'anglais "Vegan". Son usage prédomine aujourd’hui l’utilisation de l’équivalent français « végétalien » par sa plus grande facilité de prononciation (plus court) et sa plus grande compatibilité internationale (influence d’Internet et des réseaux sociaux). Il est aujourd’hui convenu d'adapter l’orthographe "Vegan" et "Vegans" en Végane et Véganes (toujours au féminin).

Végane / Végétalien (l'individu) : Personne qui exclut, autant que possible en pratique, tout produit d'origine animale (régime alimentaire sans viande, poisson, œuf, produits laitiers, miel, etc.) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs...). Adj. Le mouvement végane, véganisme. (Définition Le Petit Robert 2015).

Végane (le produit) : Produit exempt de toute substance d'origine animale, n'ayant fait appel à des agents techniques d'origine animale et n'ayant été testé d'aucune façon sur eux. La fabrication d'un produit explicitement végane impose la cherche d'exclusion, autant que possible en pratique, de toute forme de participation au commerce des animaux. On entend par « origine animale » les substances issues de l’élevage, de l’abattage, de la chasse et de la pêche.

Spécisme : n. m. du latin species (espèce) et d'après racisme et l'anglais speciesism (1970). Didacture, idéologie qui postule une hiérarchie entre les espèces, discrimination basée sur l’espèce. Spécialt. La supériorité de l'être humain sur les animaux. Par ext. Mauvais traitement, exploitation des animaux. Contr. Antispécisme (Le Petit Robert 2016)

Principes fondamentaux du véganisme : Refus explicite de participer au commerce des animaux ou à des activités spécistes (voir Spécisme). Ce refus s’exprime au quotidien travers d'un choix alimentaire et d'un mode de vie végane.

Principes étendus du véganisme : Principes véganes étendus au périmètre seul de ces principes fondamentaux. Par exemple : ingrédients issus de l'agriculture biologique et/ou biologique végétalienne, recherche d'une faible empreinte écologique, choix d'une formulation respectueuse de la santé humaine et de l'environnement, récolte et transport des matières premières sans exploitation animale, respect des standards sociaux et d'un commerce équitable, etc.

Qualité végane : Recherche d'exclusion de toute forme d'exploitation des animaux au regard des caractéristiques fondamentales et des principes étendus du véganisme.


Le marché végane en progression

Consommateur veganLa proportion de consommateurs à la recherche de produits véganes est en constante progression. 2% des Français se déclarent véganes, 4% végétariens et 20% déclarent consommer occasionnellement des produits explicitements véganes, soit plus de 13 millions de personnes concernées (Source : CHD Expert juin 2017). A titre comparatif l'Allemagne et le Royaume Uni comptent 6 à 10% de végétariens, l'Espagne, la Suisse et la Belgique 4 à 6%, les Etats-Unis et le Canada 2 à 4%, l'Inde 40% de sa population (chiffres en pourcentage sur la totalité de la population). Les industriels et les distributeurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans le marché, à l'image de l'enseigne Carrefour et sa gamme "Veggie" lancée en 2015 qui a vendu 2 millions de produits véganes et végétariens en 2016. (Source : Le Parisien le 6 juillet 2017)

Cette population présente de multiples motivations en relation avec l'évolution de la société, l'intérêt pour le respect des animaux, l'intérêt pour les produits écologiques et naturels, les allergies alimentaires et la recherche d'une meilleure alimentation. Le futur s'éloigne d'une alimentation basée sur la viande : une récente étude montre que les personnes nées entre 1980 et 2000 sont de loin plus prêtes à supprimer leur consommation de viande que les générations précédentes. On retrouve 1% de végétariens chez les baby-boomers, 4% de végétariens entre les baby boomers et la population née avant 1980 et enfin 12 % de végétariens pour la population née entre 1980 et 2000. (Sources : NutritionLately.com et VeganStreet.com 2014).


Les 4 principes fondamentaux du véganisme

Principes veganPrincipe 1 : Tous les êtres sensibles, humains et non-humains, ont un droit : le droit fondamental de ne pas être traités par d'autres comme leur propriété.

Principe 2 : La reconnaissance de ce seul droit fondamental signifie qu'il faut abolir, et non pas seulement réglementer, l'exploitation institutionnalisée. Le véganisme n'a pas à soutenir les campagnes réformistes, ni les campagnes ciblées.

Principe 3 : L'approche morale végane lie le statut des animaux à la seule sentience et à aucune autre caractéristique cognitive. Tous les êtres sentients ont un droit égal à la justice.
Tout comme le rejet moral du racisme, du sexisme, de la discrimination en fonction de l'âge ou l'homophobie, le véganisme rejette le spécisme. L'espèce à laquelle appartient un être sensible n'est pas une raison permettant de lui refuser la protection offerte par ses droits fondamentaux, pas plus que la race, le sexe, l'âge ou l'orientation sexuelle ne sont des raisons d'exclure d'autres humains de la communauté morale.

Principe 4 : Le véganisme, impératif moral et fondamental de non-violence et de justice, doit être considéré comme un principe fondamental du mouvement pour les Droits de Animaux. L'éducation créative, positive et non-violente au véganisme doit constituer la base même de ce mouvement.


Référentiel de Conformité Végane

Le Référentiel de Conformité créé par EVE expose les garanties nécessaires à l’obtention d’un certificat de conformité ainsi que les conditions d’utilisation des termes relatifs à la qualité végane en français.

Consulter le Référentiel de Conformité EVE VEGAN

Vous souhaitez obtenir le label EVE VEGAN ?

Merci de choisir le formulaire de demande correspondant à votre activité ci-dessous.